CritiquesLe Petit Moutard

Living Forest

Living Forest est un jeu pour 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans pour des parties d’environ 40 minutes. C’est un jeu créé par Aske Christiansen et illustré par Apolline Etienne et édité par Ludonaute.

Vous incarnez quatre Esprits de la nature, désignés pour sauver l’arbre sacré en proie aux flammes dévastatrices d’Onibi. Des Animaux gardiens sont là pour vous aider dans vos actions. A chaque tour, ils vous apportent de précieux éléments.

Vu le thème (4 Esprits de la nature qui luttent contre un esprit maléfique), on pourrait s’attendre à un jeu coopératif… Que nenni ! Living Forest est un jeu compétitif, avec une belle dose d’interaction et un côté chafouin.

Il s’agit d’un jeu de deckbuilding, c’est-à-dire que chaque joueur possède son propre paquet de cartes qui va évoluer, s’étoffer, en cours de partie. Les cartes représentent des Animaux gardiens, et offrent différents types d’éléments.

Le jeu est découpé en tours, eux-mêmes découpés en 3 phases. La première phase consiste à révéler des cartes du dessus de son deck jusqu’à avoir révélé, au maximum, 3 animaux solitaires.

Lors de la deuxième phase, chaque joueur pourra effectuer 2 actions aux choix, en fonction de ce qu’il a obtenu comme symboles sur les cartes qu’il a révélées :

  • Les Soleils permettent d’acquérir de nouvelles cartes d’Animaux gardiens.
  • Les Gouttes d’Eau offrent la possibilité d’éteindre les flammes qui menacent la forêt.
  • Le Vent fait avancer sur le Cercle des Esprits, déclenchant une action supplémentaire… C’est également un moyen de voler des éléments de victoire aux autres joueurs !
  • Les Pousses, enfin, permettent de planter un Arbre gardien supplémentaire sur son plateau de jeu.

Évidemment, plus on a révélé de symboles d’un même type, plus l’action sera puissante. Mais la gourmandise est un vilain défaut, et le jeu possède un côté stop ou encore très agréable : si un joueur révèle 3 animaux solitaires lors de la première phase, il n’a droit qu’à une seule action !

Pendant la troisième phase, on révèle de nouveaux Animaux gardiens qui pourront être acquis… Mais attention, plus les joueurs en ont acheté, plus terrible se montrera l’incendie au prochain tour !

Pour déterminer la fin de partie, et qui est le vainqueur, le nombre 12 est la clef : dès qu’un joueur possède 12 Arbres protecteurs différents, 12 jetons Feux, ou 12 Fleurs sacrées (visibles sur les cartes, le plateau et certains Arbres), il remporte la partie.

Living Forest est un très bon jeu de deckbuilding. Beau, malin, avec juste ce qu’il faut d’interaction.

 

On a aimé

  • Magnifiquement illustré
  • 3 conditions de victoire différentes
  • Juste ce qu’il faut d’interaction

On a moins aimé

  • Peut-être un peu moins bon à 2 joueurs

Cet article à été rédigé dans le cadre de la Chronique hebdomadaire de Jess sur le Site Le Petit Moutard dans la rubrique Jeux et jouets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *