Gizmos

Publié le Publié dans Critiques

On a testé Gizmos, un jeu de Phil Walker-Harding, édité en 2018 par CMON Limited et Edge Entertainment, et distribué par Asmodee. C’est un jeu pour 2 à 4 joueurs à partir de 14 ans qui dure environ 45 min.

Construisez les machines les plus saugrenues !

« La Fête de la Science approche à grands pas !
Vous, les plus brillants esprits de cette génération, rivalisez d’ingéniosité pour  bricoler, dans votre labo artisanal, le bidule le plus original et le plus puissant ! Saurez-vous maitriser les quatre énergies et échafauder les combos qui vous feront gagner le premier prix de cette compétition scientifique ? »

Dès la première partie, on a adoré ! En deux jours, nous avons enchaîné près de 10 parties. Dans Gizmos, il va falloir marquer le maximum en construisant des Bidules.

Le jeu est très simple et très fluide : à son tour, on réalise une action parmi une poignée de possibilités : prendre un Énergie (une bille colorée sur un présentoir), acquérir une carte Bidule parmi celles disponibles et la construire (en payant x Énergies d’une couleur), réserver une carte (« Classer »), ou encore fouiller le sommet d’une pioche.


Le parallèle avec Splendor se fait très vite : des ressources différentes qui ne se distinguent en fait que par leur couleur, des tours très courts, une faible variété d’actions, 3 niveaux de Bidules, dont le 3e qui va demander d’améliorer son jeu au préalable. Rien de révolutionnaire donc.

Sauf que les Bidules acquis vont permettre de déclencher des effets en chaîne. Du genre : « je construis un Bidule bleu, donc je gagne 1 PV et je choisis une Énergie, j’en prends une jaune, donc je déclenche cette carte qui me fait prendre une Énergie au hasard en plus ». Jouissif quand on parvient à créer des combos puissantes.

S’il perd un peu en fluidité, en pureté et en tactique par rapport à Splendor, il le gagne en fun, en stratégie et en rejouabilité.

Encore quelques point positifs pour terminer : le matériel est plutôt joli et agréable, même si un peu chargé. Et les parties se jouent très vite, en tous cas à 2 joueurs. De quoi les enchaîner pendant la sieste du petit ! =)

L’avis de Laetitia

Quand on m’a dit « C’est un Splendor-like », j’ai eu un a priori sur Gizmos. J’ai l’impression que beaucoup trop de jeux sont des jeux ressemblant à Splendor dans la tête des gens. Mais, pour une fois, la comparaison est juste. Même moi, je dois l’admettre… On collecte des cartes qui vont nous permettre d’être plus efficace au fur et à mesure de la partie… comme dans Splendor.
Après, s’il faut pousser le raisonnement plus loin, c’est aussi un Deus-like : quand on fait une action, ça déclenche une réaction qui active une ou plusieurs de mes cartes de la colonne de cette action. C’est même mieux ! La réaction peut être d’activer une autre action… et les cartes situées dans la colonne de cette seconde action (c’est sans doute mieux expliqué plus haut en détail, n’hésitez pas à aller relire si ne comprenez pas ce que je dis).
J’aime beaucoup ces combos possibles, le plaisir de se casser la tête pour faire les meilleurs enchaînements et voir les têtes dépitées des autres joueurs. Au point que, ayant eu l’occasion de tester le proto, je suis allée le chercher en boutique dès le jour de sa sortie, ce qui m’arrive très rarement.
S’il fallait lui trouver un défaut, c’est que monter le distributeur de billes n’est pas si facile. Si je n’avais pas eu de l’aide, je l’aurais sans doute abîmé… ou alors, c’est juste moi qui suis pas douée… Par contre, je ne suis pas arrivée sur des stratégies identiques qui montreraient que le jeu manque de rejouabilité. Il faut que je continue à le jouer. Des volontaires ?

L’avis de Julien

Gizmo m’a vraiment plus et je ne n’y attendais pas, un thème qui colle bien à la mécanique : rouages, bidules et machines en tous genres. On se prend au jeu de l’inventeur fou à améliorer son atelier. Quatre actions possibles, mais effet engrenage et réaction en chaîne, il dissimule une bonne part de stratégie. Attention à ne pas oublier que tels bidules se déclenchent. Un matos agréable à manipuler, bref une bonne surprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *